Marion Sigaut (historienne) : Que de mensonges historiques !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marion Sigaut (historienne) : Que de mensonges historiques !

Message  Admin le Lun 22 Sep - 18:26




Marion Sigaut
était l’invitée d’Anne Brassié dans son émission
Les Trésors en Poche du 18 septembre 2014.


avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Sigaut (historienne) : Que de mensonges historiques !

Message  Admin le Sam 27 Sep - 10:00

Et ça continue !!


Des associations juives ont obligées
la modification de manuels d’Histoire
sur le partage de la Palestine.






study   scratch

Alors que les institutions juives de France nient tout simplement le moindre méfait
du gouvernement Netanyahou et estiment que la mort d’enfants fait partie de la guerre,
ceci en défendant “l’armée la plus morale du monde”.

C’est dans ce contexte que les nouveaux manuels d’histoire à destination des étudiants
de première L, ES et S ont dû être modifiés à la demande d’associations juives.

Hachette Edition a été sommée de changer les passages relatifs au “partage de la Palestine”.
Ainsi, avant d’être distribué aux élèves, les manuels d’histoire ont été remaniés
pour leur impression finale.

Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif),
a estimé que le traitement du conflit israélo-palestinien au sein des manuels était “scandaleux”.
Il dénonce également une “idéologisation” qui serait mise en place notamment par le biais
de l’emploi de mots tels que “nakba”, qui se traduit par “catastrophe
et qui est le terme utilisé dans la mémoire palestinienne pour se référer à la création
d’Israël en 1948 ayant engendré l’exode 700 000 à 750 000 palestiniens en fuite ou expulsés.

Quant au Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA),
il s’insurge contre les rédacteurs des manuels qui auraient “‘interprété des faits historiques
et “tronqué la vérité”.




Le véritable génocide opéré par les israéliens sur le peuple palestinien a contribué
au réveil de certains historiens qui désirent certainement resituer les opérations
israéliennes dans leur contexte historique.
La vérité ne pourra pas être étouffée indéfiniment
.







Qui sont les falsificateurs de l'Histoire ?   Shocked
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

La république a menti.

Message  Admin le Sam 25 Oct - 17:35

study scratch


Voici une brève analyse historique, mettant en relief tous les mensonges
que l'école républicaine a enseigné et enseigne encore et toujours sur l'Ancien Régime
et la misère ouvrière.
A travers des analyses historiques par des historiens de renom, cette vidéo vous dévoilera
un aspect méconnu des qualités de vie au Moyen-Âge ainsi que les conditions de travail
et des ouvriers de l'époque.
Sans oublier aussi la naissance du prolétariat et de la misère ouvrière
la révolution française et sa fameuse loi Le Chapelier interdisant les corporations,
et la naissance du libéralisme économique qui en fut la conséquence et qui engendrera
à son tour le socialo-marxisme.

avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Sigaut (historienne) : Que de mensonges historiques !

Message  Admin le Mer 10 Déc - 19:55

Le prisonnier Fröhlich fait une découverte.

Du fond de sa prison, où il est enfermé depuis août 2007 et ne devrait en sortir
qu'en janvier 2016, le révisionniste autrichien Wolfgang Fröhlich, ingénieur chimiste
(spécialiste des questions de désinfection!), 63 ans,
est tombé sur un article qui l'a fait bondir:

- on a oublié les chambres à gaz!

Le Pr Faurisson n'écrivait-il pas, dans son dernier article sur les juifs déportés (17/10),
que "de nos jours, les historiens de 'la destruction des juifs d'Europe'
font de moins en moins de place à la magique chambre à gaz nazie, une 'arme du crime'
jamais examinée ni même vue, jamais représentée techniquement" ?

Wolfgang Fröhlich nous a fait parvenir la lettre dactylographiée qu'il a adressée
aux auteurs de l'article qu'il venait de lire (merci à Jacqueline Berger pour sa traduction).

L'original de l'article de "Profil" se trouve en ligne ici:

http://www.profil.at/articles/1436/985/377734/vor-75-jahren-zweite-weltkrieg

< START>

PROFIL

Taborstrasse 1-3
A-1020 Vienne
Le 29 septembre 2014

J'ai sous les yeux votre brochure "Profilthema-History, 'Seit 5:45 wird zurückgeschossen'
- Vor 75 Jahren begann der Zweite Weltkrieg"
("Depuis 5h45 ce matin, nous ripostons aux tirs !"
[Phrase de Hitler] - Il y a 75 ans commençait la Deuxième Guerre mondiale).

Comme les temps ont changé! Après des années d'inqualifiables campagnes de calomnies
voilà que "Profil" publie soudain un texte historique auquel, avec un peu de bonne volonté,
on peut accorder une touche de bon sens ! Et pas seulement cela.
Il a même la hardiesse de laisser de côté, dans un traité concernant
la Deuxième Guerre mondiale, le plus important dogme politico-religieux de notre époque:

- le prétendu meurtre de masse de 6 millions de juifs dans des chambres à gaz au Zyklon B
durant le régime national-socialiste.

A quoi avez-vous pensé ? Simplement ne pas mentionner les chambres à gaz,
alors qu'il existe des "tonnes de témoignages", comme l'a assuré
la conférence épiscopale autrichienne !
Et "Adolf Hitler a poursuivi la guerre uniquement pour pouvoir continuer
à faire fonctionner les machines de mort d'Auschwitz" - citation (libre)
du professeur d'université Dr. Pelinka dans le quotidien "Die Presse"
un journal dit de qualité...
Certes, il ne manque pas de créatures corruptibles en Autriche.
On ne les reconnaît pas tout de suite parce qu'ils se camouflent sous des toges
et même sous des soutanes !

Le régime national-socialiste avait affaire à un maximum de 3, 5 millions de juifs (*).
On prétend qu'il en serait mort 6 millions.
Mais après la Deuxième Guerre mondiale, plus de 4 millions de juifs
ont réclamé des réparations !
Un calcul manifestement tapé sur la caisse enregistreuse et sanctionné
par des juges corrompus.
Parmi les nombreux menteurs académiques et parjures il en est un dont
les "qualités" morales rejettent tous les autres dans l'obscurité.
Il s'agit du NOTOIRE FAUX EXPERT ASSERMENTÉ le professeur d'université
Dr. Gerhard Jagschitz, connu pour être un historien contemporain
aux compétences scientifiques.

Durant le simulacre de procès politique à l'encontre du commerçant Fritz Rebhandl,
le juge lui demanda son avis sur le fait que certains scientifiques considéraient
comme impossible de pratiquer une extermination d'êtres humains dans une chambre à gaz
alimentée au Zyklon B.

Sa réponse, sous serment, avait été:

"C'est un Zyklon B spécial qui avait été utilisé à cette occasion".

En quoi ce "Zyklon B jagschitzien" différait de l'habituel Zyklon B,
une substance sanitaire couramment utilisée à l'époque, le mystère reste entier.
L'accusé ne se laissa pas convaincre et fut naturellement condamné comme cela
est normal dans une république bananière.
J'étais à cette époque préposé à la défense en tant qu'expert en technologie.
Le tribunal avait réussi à empêcher ma déposition !
Les porteurs de toge craignaient que la vérité ne vînt à la lumière, ce qui aurait signifié
la fin de leur carrière.
Je me souviens du cas du respectable juge viennois, Dr. Hans-Peter Januschke.
Pendant ce temps, les crimes de la justice autrichienne remplissent des dizaines
de milliers de pages de dossiers judiciaires.

Avec mes meilleures salutations
(Ingénieur diplômé Wolfgang Fröhlich)

(*) Cf.: Almanach juif mondial, dans les collections de la Bibliothèque
nationale d'Autriche, mais INTERDIT au public...
< END>

Espérons que cette lettre ne lui vaudra pas un supplément de peine !

On peut lui écrire pour le féliciter à:

D.I. Wolfgang Fröhlich

J.A. Stein, H. Nr. 46484
A-3504 Krems/Stein
(Autriche)
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Sigaut (historienne) : Que de mensonges historiques !

Message  Admin le Mer 10 Déc - 19:57

Le prisonnier Fröhlich fait une découverte.

Du fond de sa prison, où il est enfermé depuis août 2007 et ne devrait en sortir
qu'en janvier 2016, le révisionniste autrichien Wolfgang Fröhlich, ingénieur chimiste
(spécialiste des questions de désinfection!), 63 ans,
est tombé sur un article qui l'a fait bondir:

- on a oublié les chambres à gaz !

Le Pr Faurisson n'écrivait-il pas, dans son dernier article sur les juifs déportés (17/10),
que "de nos jours, les historiens de 'la destruction des juifs d'Europe'
font de moins en moins de place à la magique chambre à gaz nazie, une 'arme du crime'
jamais examinée ni même vue, jamais représentée techniquement" ?

Wolfgang Fröhlich nous a fait parvenir la lettre dactylographiée qu'il a adressée
aux auteurs de l'article qu'il venait de lire (merci à Jacqueline Berger pour sa traduction).

L'original de l'article de "Profil" se trouve en ligne ici:

http://www.profil.at/articles/1436/985/377734/vor-75-jahren-zweite-weltkrieg

< START>

PROFIL

Taborstrasse 1-3
A-1020 Vienne
Le 29 septembre 2014

J'ai sous les yeux votre brochure "Profilthema-History, 'Seit 5:45 wird zurückgeschossen'
- Vor 75 Jahren begann der Zweite Weltkrieg"
("Depuis 5h45 ce matin, nous ripostons aux tirs !"
[Phrase de Hitler] - Il y a 75 ans commençait la Deuxième Guerre mondiale).

Comme les temps ont changé! Après des années d'inqualifiables campagnes de calomnies
voilà que "Profil" publie soudain un texte historique auquel, avec un peu de bonne volonté,
on peut accorder une touche de bon sens ! Et pas seulement cela.
Il a même la hardiesse de laisser de côté, dans un traité concernant
la Deuxième Guerre mondiale, le plus important dogme politico-religieux de notre époque:

- le prétendu meurtre de masse de 6 millions de juifs dans des chambres à gaz au Zyklon B
durant le régime national-socialiste.

A quoi avez-vous pensé ? Simplement ne pas mentionner les chambres à gaz,
alors qu'il existe des "tonnes de témoignages", comme l'a assuré
la conférence épiscopale autrichienne !
Et "Adolf Hitler a poursuivi la guerre uniquement pour pouvoir continuer
à faire fonctionner les machines de mort d'Auschwitz" - citation (libre)
du professeur d'université Dr. Pelinka dans le quotidien "Die Presse"
un journal dit de qualité...
Certes, il ne manque pas de créatures corruptibles en Autriche.
On ne les reconnaît pas tout de suite parce qu'ils se camouflent sous des toges
et même sous des soutanes !

Le régime national-socialiste avait affaire à un maximum de 3, 5 millions de juifs (*).
On prétend qu'il en serait mort 6 millions.
Mais après la Deuxième Guerre mondiale, plus de 4 millions de juifs
ont réclamé des réparations !
Un calcul manifestement tapé sur la caisse enregistreuse et sanctionné
par des juges corrompus.
Parmi les nombreux menteurs académiques et parjures il en est un dont
les "qualités" morales rejettent tous les autres dans l'obscurité.
Il s'agit du NOTOIRE FAUX EXPERT ASSERMENTÉ le professeur d'université
Dr. Gerhard Jagschitz , connu pour être un historien contemporain
aux compétences scientifiques.

Durant le simulacre de procès politique à l'encontre du commerçant Fritz Rebhandl,
le juge lui demanda son avis sur le fait que certains scientifiques considéraient
comme impossible de pratiquer une extermination d'êtres humains
dans une chambre à gaz alimentée au Zyklon B.

Sa réponse, sous serment, avait été:

"C'est un Zyklon B spécial qui avait été utilisé à cette occasion".

En quoi ce "Zyklon B jagschitzien" différait de l'habituel Zyklon B,
une substance sanitaire couramment utilisée à l'époque, le mystère reste entier.
L'accusé ne se laissa pas convaincre et fut naturellement condamné comme cela
est normal dans une république bananière.
J'étais à cette époque préposé à la défense en tant qu'expert en technologie.
Le tribunal avait réussi à empêcher ma déposition !
Les porteurs de toge craignaient que la vérité ne vînt à la lumière, ce qui aurait signifié
la fin de leur carrière.
Je me souviens du cas du respectable juge viennois, Dr. Hans-Peter Januschke.
Pendant ce temps, les crimes de la justice autrichienne remplissent des dizaines
de milliers de pages de dossiers judiciaires.

Avec mes meilleures salutations
(Ingénieur diplômé Wolfgang Fröhlich)

(*) Cf.: Almanach juif mondial , dans les collections de la Bibliothèque
nationale d'Autriche, mais INTERDIT au public....
< END>

Espérons que cette lettre ne lui vaudra pas un supplément de peine !

On peut lui écrire pour le féliciter à:

D.I. Wolfgang Fröhlich

J.A. Stein, H. Nr. 46484
A-3504 Krems/Stein
(Autriche)
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marion Sigaut (historienne) : Que de mensonges historiques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum