Vojislav Šešelj bientôt de retour en Serbie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vojislav Šešelj bientôt de retour en Serbie ?

Message  Admin le Mar 8 Juil - 23:53


Vojislav Šešelj
bientôt de retour en Serbie ?



 

Incarcéré à La Haye depuis le 24 février 2003, Vojislav Šešelj attend toujours
la fin de son procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.




Selon un communiqué du TPIY, le chef du Srpska radikalna stranka (Parti radical serbe),
Vojislav Šešelj, a demandé des dommages et intérêts qui s’élèvent à douze millions d’euros.
Il réclame une compensation financière pour les onze années et demi de détention qu’il a subi,
infondées, selon son appréciation.

Dans une requête soumise au TPIY datée du 10 juin, le chef des radicaux a rappelé qu’il s’était volontairement rendu le 24 février 2003 et qu’il était depuis détenu dans la prison de Sheveningen.
Dans ce document, Vojislav Šešelj fait référence au Pacte international relatif aux droits civils et politiques,
à la Convention européenne des droits de l’Homme et des libertés fondamentales,
au Statut de Rome et à la Cour pénale internationale.
Il indique qu’il serait inadmissible que les normes internationales ne soient pas respectées dans son cas.

Il rappelle qu’il avait quitté son poste de député pour partir à La Haye et calculé qu’il aurait gagné
un salaire brut de 210 245 euros et 11 972 euros de per diem s’il avait gardé ce poste pendant sa détention. Selon ses calculs, les frais des visites de ses proches s’élèvent à 502 067 euros, celles des membres
de son parti, des conseillers juridiques et de ses amis à 121 257,5 euros.
Ses frais de bouche et de téléphone pendant son emprisonnement atteignent selon lui 138 900 euros.

Vojislav Šešelj réclame en 2.000 euros par mois, soit plus de 280 000 au total,
de dommage pour ses problème de santé, 675 000 pour diffamation,
5,15 millions pour troubles psychologiques et près de 340 000
pour « la peur occasionnée par [son] procès ».
Quant à ses proches, il estime que leurs dommages et intérêts se montent à quelque 310.000 euros.
Sans oublier les frais de ses avocats, 4 millions d’euros…

Le Tribunal pénal international (TPIY) pourrait libérer Vojislav Šešelj d’ici quelques jours pour raisons de santé. Une libération qui risque d’être compliquée :

- le tribunal demande à Belgrade de le maintenir en résidence surveillée,
tandis que le chef historique des nationalistes serbes assure déjà qu’il n’entend pas respecter ces conditions.

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4807
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum