Sur tous les fronts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur tous les fronts

Message  Admin le Sam 15 Fév - 13:29


La phrase du jour :



"La rareté d'un sentiment vrai, fait que je m'arrête quelquefois dans les rues,
à regarder un chien ronger un os."

(Sébastien Roch Nicolas Chamfort)









Eh bien, puisqu'on parle abondamment de "la Berlinade"
(festival international du film qui se tient à Berlin) et des films sur "l'Holocauste"
qui y sont projetés, parlons-en.
Conservons toujours à l'esprit que toutes ces photos atroces qui ont été prises
à la fin de la guerre, notamment par les Britanniques, sont le résultat non pas
de maltraitements de la part des autorités allemandes mais bel et bien de la situation
créée dans les camps par suite des bombardements anglo-américains:

- plus de nourriture,
- plus de médicaments,
- plus de routes pour accéder aux camps,
- même plus d'eau à Bergen-Belsen, plus rien...

Par un tour de magie dont ils ont le secret, les "Alliés" ont réussi la prouesse de faire porter
au IIIe Reich la responsabilité d'un état de fait dont ils étaient, eux, les responsables.
Autrement dit, toutes ces photos insoutenables ne sont pas le résultat des "atrocités commises"
par les Allemands mais bien des atrocités anglo-américaines.
Il faudra bien finir par le dire un jour. Arrêtons cette sidération !

http://www.lapresse.ca/cinema/festivals-de-cinema/berlinale/201402/13/01-4738615-trois-films-de-la-berlinale-jettent-une-lumiere-nouvelle-sur-lholocauste.php

< START>

Trois films de la Berlinale jettent une lumière nouvelle sur l'Holocauste.
Par Frank Zeller, AFP Berlin
13 février 2014

Trois films présentés à la Berlinale, exploitant d'anciens documents longtemps disparus,
jettent une lumière nouvelle sur l'Holocauste, de l'horreur des camps à la vie privée
de l'un des grands architectes de la "Solution finale".
Alors que 2014 marque le 75e anniversaire du début de la Seconde Guerre mondiale,
le festival de cinéma apporte un éclairage supplémentaire sur le chapître le plus sombre
de l'histoire allemande.
Un film, sobrement intitulé "Rapport factuel sur les camps de concentration",
offre un regard impitoyable sur les atrocités commises à Bergen-Belsen, Buchenwald et Auschwitz.
Les images qui avaient été tournées par les troupes britanniques,américaines et soviétiques
avant de disparaître dans les archives, sont insoutenables et témoignent de l'échelle industrielle
de la "Solution finale".

"C'est difficilement concevable pour un esprit humain normal, j'ai vu l'enfer",
raconte un ancien combattant britannique, qui plusieurs décennies après,
retient ses larmes dans une entrevue du film "Night Will Fall" qui revient sur l'origine
de ce "Rapport factuel" et sur sa destinée après la guerre.
Le tournage avait débuté alors que les combats pour libérer l'Europe faisaient toujours rage
mais le film dans son ensemble fut, avant même la fin de l'année 1945, mis de côté
par le gouvernement britannique.

"Night Will Fall" fait découvrir au spectateur la figure de Sidney Bernstein,
chef de la cellule britannique de guerre psychologique, qui avec ses images souhaitait,
raconte la voix off du documentaire, "donner une leçon à l'humanité tout entière",
faisant même appel aux conseils d'Alfred Hitchcock lors de la postproduction.
Bernstein "avait anticipé que certains nieraient plus tard l'ampleur des atrocités",
a souligné après une des projections de la Berlinale, Toby Haggith, le conservateur
du musée impérial de la guerre, dont l'équipe a entièrement restauré les images.
"Ce genre de film devrait être montré tous les 25 ans, à chaque nouvelle génération",
a déclaré Branko Lustig, 81 ans, survivant des camps originaire de Croatie et producteur de films, notamment "Schindler's List".
Certaines des séquences du "Rapport factuel" ont été utilisées comme preuves
lors des procès de Nuremberg et des versions plus courtes ont également été diffusées
plus tard mais la plus grande partie du documentaire tel qu'il avait été conçu par Bernstein
en 1945 n'avait jamais été rendue publique.

-- "Un bon mari si malfaisant" --

André Singer qui a réalisé "Night Will Fall" livre plusieurs explications,
parmi lesquelles l'évolution du contexte géopolitique tourné vers la menace
que représentait l'URSS, ou le besoin des Alliés de s'assurer de la coopération
de la population de l'Allemagne occupée.
(...)


< END>
study scratch












<< Le rire par Dieu donné est la solution finale de la question juive ! >>

Voilà, en treize mots, une belle formule qui nous vient de Pierre Guillaume,
responsable des éditions de La Vieille Taupe.
Rappelons que P. Guillaume fut, entre autres, le tout premier éditeur, dès 1980,
du "Mémoire en défense contre ceux qui m'accusent de falsifier l'histoire"
du professeur Faurisson, le responsable des précieuses "Annales d'histoire révisionniste"
ainsi que le premier éditeur des "Mythes fondateurs de la politique israélienne"
de R.Garaudy.

study










Le mensuel "Causeur" qui vient de paraître (n° 10 de février 2014)
consacre plusieurs articles à l'affaire Dieudonné.
On trouve notamment, sous le titre "Dieudonné: Je n'ai absolument aucun remords",
une interview de Dieudonné par les journalistes Elisabeth Lévy et Gil Mihaely,
dont nous extrayons ce passage (p. 48):

< START> study


Le Causeur: "Autrement dit, vous ne croyez pas à l'authenticité du génocide juif ?"


- Dieudonné: "Je ne suis pas du tout spécialisé dans ces choses-là."

Le Causeur: "Ça, c'est certain. Mais cela ne vous empêche pas d'en parler abondamment..."

- Dieudonné: " De toute façon, la loi Gayssot interdit tout débat.
Que les juifs soient morts dans les chambres à gaz ou ailleurs, c'est atroce.
En même temps, j'aime bien écouter Faurisson.
Mais je regrette que personne ne veuille l'affronter en débat et lui opposer des preuves.

< END>











PETITION en soutien au vigneron "bio" Emmanuel Giboulot
qui refuse de polluer ses vignes avec un produit chimique que veut lui imposer
la judéo-maçonnerie immonde, destructrice des Peuples !

http://ipsn.eu/petition/viticulteur/index.php

http://penserrendlibre.wordpress.com/2014/02/14/en-prison-pour-avoir-refuse-de-polluer/
















Suite à la vidéo de 23:24 "Jack l'eventreur était juif, la preuve" :



Le sadisme suif dans toute son abjection

https://www.youtube.com/watch?v=CQMgqY8JTWU&list=PLF4AAE1FDC7736AD4&index=2





V​oici un documentaire en anglais en 2 vidéos 10:46 et 10:46
qui démontre que Jack l’Éventreur était le père de Winston Churchill :
affraid
http://www.youtube.com/watch?v=BcwWFdj0H7o

http://www.youtube.com/watch?v=YzCaKs1PSZI

(merci à la Camarade Laure qui se reconnaîtra)
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum