Nouvelles du front.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelles du front.

Message  Admin le Sam 8 Fév - 12:22

Nouvelles du 08 février 2014.



study

A visionner !!
Quatre minutes, pas plus:

nous conseillons vivement, au moins à tous nos lecteurs, de visionner la vidéo suivante:

http://www.youtube.com/watch?v=BlOnC_I5kbo


La vidéo, qui s'ouvre et se ferme sur une chanson de Georges Brassens,
nous offre un spectacle étonnant de notre ministre de l'Intérieur prêt à égorger
ceux qui le gênent, et une Béatrice Bourges qui fait... une quenelle !
Chapeau à cette femme qui prend ainsi la défense de la liberté de Dieudonné.




study


Gilad Atzmon, célèbre clarinettiste saxophoniste juif vivant en Grande-Bretagne
et dont nous avons souvent parlé, publiait sur son site, le 28 janvier,
un article qui n'aura pas plu à ses coreligionnaires et dont nous traduisons (rapidement)
la majeure partie:

http://www.gilad.co.uk/writings/holocaust-day-the-time-is-ripe-for-a-jewish-
apology.html

< START>


"Journée de l'Holocauste :

- Les temps sont mûrs pour les juifs de présenter leurs excuses

A Paris, dimanche, une manifestation massive contre le président français François Hollande
s'est transformée en une manifestation antijuive et s'est terminée en affrontements
entre la police et les manifestants.
De toute évidence, les organisations juives à travers le monde ont été effrayées
de ce qui s'est passé récemment en France.
Une fois de plus, elles  n'ont manifestement pas su apprécier l'exaspération croissante
de la population devant l'endoctrinement de la Shoah et la politique agressive du lobby.
Pourtant, je prétends qu'au lieu de pleurnicher sur la "montée de l'antisémitisme",
les juifs feraient mieux, une bonne fois pour toutes, de penser à se demander pourquoi ?
Pourquoi encore les juifs? Pourquoi sont-ils détestés?
Qu'est-ce qui, dans la politique juive, suscite autant de ressentiment ?
Pourquoi cela se produit-il à chaque fois ?
Il n'a pas été facile pour moi de reconnaître dans mon dernier livre que la souffrance juive
est en fait ancrée dans la culture juive.
En d'autres termes, les juifs ont effectivement vocation à amener sur eux-mêmes des catastrophes.
La politique et la culture juives sont, hélas, détestables, injurieuses, ainsi que racistes
et suprématistes jusqu'à la moelle.
La culture juive est appelée à exaspérer les Goyim précisément parce que les juifs
sont définis négativement par cette sensation paralysante qu'ils ont d'être détestés.
(...)
Beaucoup de juifs dans le monde commémorent cette semaine l'Holocauste.
Mais, si je ne me trompe, les temps sont peut-être mûrs pour les organisations juives
et sionistes de tirer la vraie leçon, la plus importante leçon de l'Holocauste.
Au lieu d'accuser constamment les Goyim de les faire souffrir, il est temps pour les juifs
de se regarder dans le miroir et d'essayer d'identifier ce qui chez les juifs et dans leur culture
suscite tant de fureur. Il se pourrait même que certains juifs saisissent cette occasion
pour présenter leurs excuses aux Gentils de leur entourage pour avoir suscité toute cette colère.
Je saisirais volontiers cette occasion pour présenter mes excuses, mais il y a longtemps
que je ne suis plus juif."


< END>



"Il faut donc que les causes générales de l'antisémitisme
aient toujours résidé en Israël même et non chez ceux qui le combattirent".

(Bernard Lazare)
study    scratch






study



Des quenelles dans l'église du village martyr d'Oradour :
la gendarmerie ouvre une enquête.

http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/2014/02/06/des-quenelles-dans-leglise-du-village-martyr-doradour-la-gendarmerie-ouvre-une-enquete_1863554.html


Deux hommes ont réalisé le geste popularisé par le polémiste Dieudonné
en plein coeur du village martyr.
Un cliché volontairement choquant qui adéclenché une enquête de gendarmerie.
Sur la photo, deux hommes d'une trentaine d'années se tiennent debout au milieu de l'église
d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne).
L'un d'eux semble sourire et effectue, avec son compagnon, une quenelle.
Ce geste popularisé par Dieudonné consistant à tendre un bras vers le sol et replier l'autre,
main sur l'épaule, a été publié sur son site, au milieu de centaines d'autres photos.
C'est un habitant du nord de la France, combattant infatigable du révisionnisme,
qui a alerté les gendarmes.

-- "La démarche est choquante" --

Une enquête a été ouverte par la justice limougeaude et confiée à la brigade de recherches
de Saint-Junien pour identifier les deux personnes présentes sur la photo ainsi que l'auteur
du cliché. Ils pourraient être poursuivis,ce geste que certains qualifient "d'antisystème"
étant effectué dans un lieu hautement symbolique et prenant alors une toute autre signification.
C'est dans cette église que le président Hollande et son homologue allemand ont commémoré
le massacre en septembre dernier et célébré l'amitié franco-allemande, tenant chacun
par la main le rescapé du massacre Robert Hébras.
Dans cette église, surtout qu¹ont été brûlés vifs femmes et enfants le 10 juin 1944.

  "Je n'ai pas vu cette photo, j'ai simplement été alerté par la gendarmerie.
La démarche est évidemment choquante", reconnaît Raymond Frugier, le maire d'Oradour "
mais nous ne savons pas encore si nous portons plainte. Comprenez-moi.
Cela reviendrait à faire de la publicité à des gens qui ne le méritent pas.
Ils ne cherchent que ça. Moins on en parle, mieux ça vaudra".

-- SOS racisme et Licra pourrait poursuivre --

Si pour l'heure, aucune plainte n'a été déposée, la Licra et SOS racisme ne devraient pas tarder
à faire connaître leurs intentions de poursuivre.
Début janvier, les deux associations antiracistes avaient annoncé par l'intermédiaire
de leur avocat que les quenelles effectuées dans des lieux où elles "ne laissent pas de doute"
sur leur caractère antisémite, seraient poursuivies.
  "Nous poursuivrons la diffusion des images de quenelle et leurs auteurs dès lors
que le contexte ne laisse pas de doute sur le message et l'injure à l'encontre
de la communauté juive"
, avait assuré l'un des avocats, Me Patrick Klugman.
Certains voient en ce signe un salut nazi inversé, ce que réfute Dieudonné.
Difficile pourtant, de croire qu'il s'agit de gestes seulement "antisystème"
quand ils sont réalisés dans des lieux au lourd passé historique, comme ce fut le cas
récemment devant le mémorial de la Shoah ou encore devant un wagon ayant servi
au transport de Juifs dans les camps nazis.
Difficile de croire à un geste simplement antisystème aussi, quand on sait que l'un des soutiens
de Dieudonné n'est autre que Vincent Reynouard,cet ancien prof révoqué de l'éducation nationale
qui passe son temps à remettre en cause la tragédie d'Oradour-sur-Glane.
Un négationniste déjà condamné pénalement qui, lui aussi s'est fait photographier
devant le palais de justice de Paris en réalisant... une quenelle.

Franck Lagier











study

​Sur le blog de Paul-Eric Blanrue, à la date du 6 février, un entretien de 47 minutes
avec le professeur physicien et essayiste belge Jean Bricmont en l'honneur de la parution,
la veille, de son dernier livre "La République des censeurs" aux éditions de L'Herne:
http://blanrue.blogspot.fr/

Dès le 3 février, sur le même blog, on pouvait lire ceci:

" 'La République des censeurs' :
l'indispensable livre de Jean Bricmont pour l'expression libre, contre les nouveaux inquisiteurs",
d'où nous extrayons le passage suivant:

< START>


(...) la plupart des gens gardent pour eux ou pour leurs amis leurs opinions,
lorsque celles-ci sont simplement impopulaires, marginales, ou politiquement incorrectes.
Par conséquent, qui va aller oser proférer qu'il a des doutes concernant l'existence
des chambres à gaz, s'il en a, lorsqu'il sait qu'il risque un an de prison et une amende
de 45 000 euros, sanctions prévues par la loi Gayssot ?
Malheureusement, cela implique aussi qu'on ne peut jamais être certain de la sincérité
de quiconque affirme être convaincu de l'existence des chambres à gaz dans les camps nazis,
à moins de savoir que la personne en question est prête à prendre les risques mentionnés
ci-dessus pour le simple plaisir de dire tout haut ce qu'elle pense.
C'est là une conséquence extrêmement irritante de la loi Gayssot, comme de toute loi de censure,
et qui devrait, à elle seule, suffire à la rejeter. (...)


< END>
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4835
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum