Le révisionniste américain David Merlin écrit au New York Times.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le révisionniste américain David Merlin écrit au New York Times.

Message  Admin le Jeu 14 Nov - 20:24

Le révisionniste américain David Merlin, de CODOH
(Comité pour un débat public sur l'Holocauste), écrit, sous la houlette de l'infatigable
Bradley Smith, au journaliste du "New York Times" Edward Rothstein qui annonce,
sans grand emballement, l'ouverture d'une exposition sur Anne Frank
(traduction TRES rapide):





Edward Rothstein
New York Times
New York City

7 novembre 2013


Je vous écris pour faire quelques remarques au sujet de votre article
"Playing Cat and Mouse With Searing History" (Jouer au chat et à la souris avec l'histoire brûlante)
concernant la nouvelle exposition Anne Frank du Musée de la Tolérance
de Los Angeles :
http://tinyurl.com/kauo33a
Si l'histoire d'Anne Frank est tragique, vous ignorez la manière dont sont mortes
les 8 personnes de l'Annexe [à Amsterdam].
L'histoire officielle dit que les juifs qui ne travaillaient pas étaient tous "gazés"
à leur arrivée à Auschwitz.
Mais, des huit personnes de l'Annexe envoyées à Auschwitz le 3 septembre 1944,
pas une seule n'a été tuée dans une chambre à gaz.
Au lieu de cela, cinq de ces huit personnes ont été rapatriées vers l'Allemagne
ou l'Autriche en novembre 1944.
Les détails concernant les 8 personnes de l'Annexe sont les suivants:
La famille Frank a été arrêtée pour ne s'être pas présentée au service de la main-d'oeuvre
et s'être cachée.

1. Anne Frank ,envoyée à Auschwitz, puis transportée à Belsen où elle est morte
du typhus (à Belsen, non à Auschwitz).

2. Otto Frank ,laissé à Auschwitz avec les malades. A survécu à la guerre.

3. Edith Frank-Holländer, laissée à Auschwitz lors de la retraite des Allemands.

4. Margot Frank (soeur aînée d'Anne) est morte du typhus à Belsen (non à Auschwitz).

5. Fritz Pfeffer, envoyé à Auschwitz puis transféré au camp de concentration
de Neuengamme où il est mort le 20 décembre 1944.
Selon les registres du camp, la cause de sa mort est répertoriée "entérocolite".

6. Auguste van Pels, née Auguste Röttgen (femme de Hermann van Pels) ,
la date de sa mort n'est pas connue.
Des témoins ont déclaré qu'elle a été un certain temps avec les soeurs Frank à Bergen-Belsen.
Selon les archives allemandes, van Pels a été envoyée au camp de concentration
de Bergen-Belsen en Allemagne avec un groupe de huit femmes le 26 novembre 1944.
Hannah Goslar a déclaré avoir parlé à van Pels à travers la clôture de barbelés
"fin janvier ou début février".
Auguste a été transférée le 6 février 1945 à Raguhn (Buchenwald, en Allemagne),
puis au camp ghetto de Theresienstadt en Tchécoslovaquie le 9 avril 1945.

7. Peter van Pels est mort à Mauthausen (non à Auschwitz).

8. Hermann van Pels est mort à Auschwitz. On prétend souvent qu'il a été "gazé".
Mais, si l'on en croit un témoignage oculaire, cela ne s'est pas produit à son arrivée:
Sal de Liema, un détenu d'Auschwitz qui avait connu aussi bien Otto Frank
que Hermann van Pels, a déclaré que, deux ou trois jours après son arrivée au camp,
van Pels avait mentalement "capitulé".
Quelque temps plus tard, il s'est blessé au pouce au cours d'un travail,
et a demandé à être envoyé à l'infirmerie.
Il n'existe aucune preuve permettant d'affirmer que Hermann van Pels ait été gazé.

Le schéma est le même pour d'autres groupes étroitement liés à Anne Frank
et qui ont également été envoyés à Auschwitz depuis la Hollande:

9. Eva Geiringer : née le 11 mai 1929. Envoyée à Auschwitz en mai 1944.
Demi-soeur d'Anne Frank. A survécu à la guerre.

10.  "Fritzy" Geiringer, mère de Eva, a épousé Otto Frank. A survécu à la guerre.

11. Heinz Geiringer, son frère. A survécu à Auschwitz mais est mort lors
d'une marche forcée hors du camp.

12. "Pappy" Geiringer. A survécu à Auschwitz mais est mort lors d'une marche forcée
hors du camp.

Les Geiringer étaient des immigrants venus d'Autriche.
Eux non plus n'avaient pas tenu compte de la convocation au service de la main-d'oeuvre
reçue le 6 juillet 1942 et s'étaient cachés. Ils furent découverts le 11 mai 1944,
arrêtés et envoyés à Auschwitz ce même mois.

13. Janny Brandes-Brilleslijper. A été arrêtée pour contrefaçon.
A été internée dans les camps de concentration de Westerbork, d'Auschwitz
et de Bergen-Belsen.
A voyagé vers Auschwitz dans le même train que la famille Frank et, vers Belsen,
dans le même train qu'Anne et sa s¦ur aînée Margot. A survécu à la guerre.

14. Lientje, soeur de Janny. Etait avec Janny dans les camps de concentration
de Westerbork, d'Auschwitz et de Bergen-Belsen. A survécu à la guerre.

Vous avez, dans d'autres écrits, fait l'éloge de
"la recherche incessante de détails historiques".
Vous avez raison.
Ce sont les détails qui nous permettent d'apprendre ce qui s'est réellement passé.
Dans le cas présent, les détails nous disent qu'aucune des personnes ayant voyagé
avec Anne Frank n'est morte dans une "chambre à gaz". Pourquoi?
Et pourquoi les Allemands ont-ils ramené en Allemagne Anne, sa soeur, Janny,
Lientje et tant d'autres en 1944 ?
Voilà des détails qui devraient affecter profondément notre/votre compréhension
de la politique allemande.
Bien à vous, au nom d'une histoire fondée sur l'honnêteté et les détails historiques.

David Merlin

Committee for Open Debate on the Holocaust

PO Box 439016

San Ysidro, California

Tel: 209 682 5327

Email: bradley1930@yahoo.com
Web: http://www.codoh.com/

avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4839
Age : 67
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum