Réponse sur FEG "Aktion1005"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Jeu 14 Mar - 20:37

Admettons que les historiens de l'Holocauste aient raison et que les Allemands aient effectivement
tué plus de deux millions de juifs en Union Soviétique.
Si c'était le cas,il y aurait un nombre gigantesque de preuves matérielles.
Quand les Allemands découvrirent les corps de 4 143 officiers polonais exécutés
par les Soviétiques à Katyn,ils firent venir par avion une commission internationale,
composée de médecins venant de 12 pays,afin d'inspecter le site du crime et pour effectuer
des autopsies.
Ensuite,ils publièrent un rapport médicolégal détaillé à propos du massacre.
(Voy.Amtliches Material zum Massenmord von Kakyn,Berlin 1943).

Quelques mois plus tard,les Allemands firent la même chose après avoir trouvé les corps
de 9 432 Ukrainiens assassinés par le NKVD à Vinnitsa avant la guerre,en invitant pas moins
de huit commissions locales,plus six autres étrangères,afin de vérifier les faits.
(Voy.Amtliches Material zum Massenmord von Winnitza,Berlin 1944).


Les propagandistes nationaux-socialistes utilisèrent ces macabres découvertes
dans une campagne contre les Bolcheviques qui se révéla très fructueuse.
Selon les historiens de l'Holocauste et le célèbre spécialiste du sanscrit Christian Lindtner,
les Allemands,tout seuls,assassinèrent plus de deux millions de juifs en Union Soviétique.
Ce chiffre est environ 140 fois plus grand que celui des victimes combinées de Katyn et Vinnitsa.
Les Soviétiques suivirent-ils l'exemple des Allemands en faisant venir par avion des commissions
internationales afin de s'acquitter auprès de leurs adversaires de la honte de Katyn et de Vinnitsa
avec intérêts et intérêts composés ?
Au procès de Nuremberg,ont-ils montré des films sur l'exhumation de centaines de milliers de corps ?
Non,ils n'en firent rien.



(Les cadavres exhumés des charniers (1943))


(Le professeur Orsos,titulaire de la chaire de médecine légale et de criminologie
de l'Université de Budapest,délégué de la Hongrie à la commission européenne
d'enquête sur les massacres de la forêt de Katyn,désigne sur place,dans l'une des fosses
ouvertes,une victime de la Guépéou pour procéder à l'autopsie. (Signal,1943).

On ne saurait en déduire qu'aucun charnier contenant les corps des victimes des Allemands
ne fut découvert par les Soviétiques et qu'ils n'effectuèrent aucune autopsie.
De telles investigations eurent effectivement lieu;leurs résultats ne furent toutefois pas diffusés
largement parce qu'ils démentaient les exagérations phénoménales de la propagande soviétique.
Les trois exemples suivants suffiront amplement pour illustrer ce point:


1) En août 1944,trois fosses communes contenant un total de 305 corps furent repérées
par l'Armée Rouge près de l'ancien camp de travail Treblinka I,à environ deux kilomètres
du prétendu "camp d'extermination" Treblinka II. (4)


2) En janvier 1945,après la libération d'Auschwitz, les Soviétiques trouvèrent un charnier
contenant 536 corps (5).


3) Sur le site de l'ancien camp de concentration Salaspils en Lettonie,
les Soviétiques découvrirent 564 corps (6)

Cela n'empêcha pas les propagandistes d'allèguer effrontément que pas moins
de 101 000 personnes avaient été assassinées à Salaspils (7).
Les historiens actuels de l'Holocauste,tels que le Letton Hinrichs Strods et les Allemands
A.Angrik et P.Klein,portent le nombre de morts du camp de Salaspils à 2 000-3 000 (8).
Si la plus élevée de ces estimations est exacte,les Soviétiques ont exagéré le nombre
de victimes par plus de 30,comme ils firent à Auschwitz (4 millions (9)
contre le nombre réel qui est d'environ 135 000 (10),
Majdanek (1,5 million (11) contre le véritable nombre compris entre 42 200 et 50 000 (12)
et Sachsenhausen 840 000 (13) alors que le nombre authentique est légèrement supérieur
à 20 000 (14).



Dernière édition par Admin le Mar 16 Avr - 16:29, édité 3 fois

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Jeu 14 Mar - 20:39







4) Voy. Gosudarstvenny Arkhiv Rossiskoj Federatsii,Moscow,7021-115-11,p.13.


5) Voy. Gosudarstvenny Arkhiv Rossiskoj Federatsii,Moscow,7021-108-21,p.18.


6) Voy. Gosudarstvenny Arkhiv Rossiskoj Federatsii,Moscow,7021-93-21,pp.15-18.


7 ) Voy.Wikipedia,entrée russe pour "Salaspils".


8 ) Voy.Wikipedia,entrée allemande pour "Salaspils".


9 ) Voy.URSS-008.

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Jeu 14 Mar - 20:42

Admettons que les historiens de l'Holocauste aient raison et que les Allemands
aient effectivement tué plus de deux millions de juifs en Union Soviétique.
Si c'était le cas,il y aurait un nombre gigantesque de preuves matérielles.
Quand les Allemands découvrirent les corps de 4 143 officiers polonais exécutés
par les Soviétiques à Katyn,ils firent venir par avion une commission internationale,
composée de médecins venant de 12 pays,afin d'inspecter le site du crime et pour effectuer
des autopsies.
Ensuite,ils publièrent un rapport médicolégal détaillé à propos du massacre.
(Voy.Amtliches Material zum Massenmord von Kakyn,Berlin 1943).

Quelques mois plus tard,les Allemands firent la même chose après avoir trouvé les corps
de 9 432 Ukrainiens assassinés par le NKVD à Vinnitsa avant la guerre,en invitant pas moins
de huit commissions locales,plus six autres étrangères,afin de vérifier les faits.
(Voy.Amtliches Material zum Massenmord von Winnitza,Berlin 1944).


Les propagandistes nationaux-socialistes utilisèrent ces macabres découvertes
dans une campagne contre les Bolcheviques qui se révéla très fructueuse.
Selon les historiens de l'Holocauste et le célèbre spécialiste du sanscrit Christian Lindtner,
les Allemands,tout seuls,assassinèrent plus de deux millions de juifs en Union Soviétique.
Ce chiffre est environ 140 fois plus grand que celui des victimes combinées de Katyn et Vinnitsa.
Les Soviétiques suivirent-ils l'exemple des Allemands en faisant venir par avion des commissions
internationales afin de s'acquitter auprès de leurs adversaires de la honte de Katyn et de Vinnitsa
avec intérêts et intérêts composés ?
Au procès de Nuremberg,ont-ils montré des films sur l'exhumation de centaines de milliers de corps ?
Non,ils n'en firent rien.



(Les cadavres exhumés des charniers (1943))


(Le professeur Orsos,titulaire de la chaire de médecine légale et de criminologie
de l'Université de Budapest,délégué de la Hongrie à la commission européenne
d'enquête sur les massacres de la forêt de Katyn,désigne sur place,dans l'une des fosses
ouvertes,une victime de la Guépéou pour procéder à l'autopsie. (Signal,1943).

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Jeu 14 Mar - 21:19

Comment veux-tu comprendre,si tu mets la charrue avant les boeufs ?
Continuons sur ce "Rapport Jäger".

En guise de preuve du prétendu massacre gigantesque des territoires occupés à l'Est,
en premier lieu, et avant tout sont cités les dits "Ereiggnismeldungen" (rapports de situation)
des quatre Einsatzgruppen.
Ces documents concernent la période de juin 1941 à mai 1942 et mentionnent
de nombreux massacres,avec des victimes occasionnellement comptées en cinq estimations chiffres.
Les "Ereignismeldungen" furent prétendument découvertes par les Alliés à Berlin,
au Bureau Central de Sécurité du Reich.
Que les Allemands laissent ce genre de preuve matérielle tomber entre les mains de leurs ennemis
est étrange au plus haut point.
Le prétendu massacre de 33 711 juifs ukrainiens à Babi Yar près de Kiev est le plus connu attribué
aux Allemands sur le front de l'Est.
Ce nombre apparaît dans un rapport d'Einsatzgruppen du 7 octobre 1941.
( Voy.R-102).


Mais les premiers témoins racontèrent une toute autre histoire:

- le massacre fut perpétré dans un cimetière,

- ou dans un forêt,

- ou dans le centre ville de Kiev,

- ou sur les bords du Dniepr.

Comme arme du crime,les premiers témoins parlèrent:

- de fusils,

- de mitrailleuses,

- de mitraillettes,

- de grenades à main,

- de baïonnettes,

- de couteaux;

- quelques témoins affirmèrent que les victimes avaient été tuées par injections létales,

- tandis que d'autres dirent qu'elles avaient été noyées dans la Dniepr,

- enterrées vivantes,

- tuées par le moyen du courant électrique,

- écrasées par des tanks,

- conduites dans des champs de mines,

- que les crânes avaient été broyés avec des pierres,

- enfin,qu'elles avaient été assassinées dans des camions à gaz .
(Voy. Herbert Tiedemann,"Babi Yar:Critical Questions and Comments"
in Germar Rudolf (éd.),Dissecting the Holocaust,Thèses & Dissertations Press,
Chicago 2003,PP.501-528)



C'est ce qu'on appelle une bonne et solide preuve
,n'est-ce pas "qui-se-saoul-et rote-2fois?

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Ven 15 Mar - 0:29

Les camions à gaz


Il paraît que certains croient ce conte de fée et vous ?


Allez,on continue avec des archives russes .

On ne saurait en déduire qu'aucun charnier contenant les corps des victimes des Allemands
ne fut découvert par les Soviétiques et qu'ils n'effectuèrent aucune autopsie.
De telles investigations eurent effectivement lieu;leurs résultats ne furent toutefois pas diffusés
largement parce qu'ils démentaient les exagérations phénoménales de la propagande soviétique.
Les trois exemples suivants suffiront amplement pour illustrer ce point:


1) En août 1944,trois fosses communes contenant un total de 305 corps furent repérées
par l'Armée Rouge près de l'ancien camp de travail Treblinka I,à environ deux kilomètres
du prétendu "camp d'extermination" Treblinka II.
(Voy. Gosudarstvenny Arkhiv Rossiskoj Federatsii,Moscow,7021-115-11,p.13).


2) En janvier 1945,après la libération d'Auschwitz, les Soviétiques trouvèrent un charnier
contenant 536 corps .
(Voy. Gosudarstvenny Arkhiv Rossiskoj Federatsii,Moscow,7021-108-21,p.18).

3) Sur le site de l'ancien camp de concentration Salaspils en Lettonie,
les Soviétiques découvrirent 564 corps .
(Voy. Gosudarstvenny Arkhiv Rossiskoj Federatsii,Moscow,7021-93-21,pp.15-18).

Cela n'empêcha pas les propagandistes d'allèguer effrontément que pas moins
de 101 000 personnes avaient été assassinées à Salaspils .
(Voy.Wikipedia,entrée russe pour "Salaspils".).

Les historiens actuels de l'Holocauste,tels que le Letton Hinrichs Strods et les Allemands
A.Angrik et P.Klein,portent le nombre de morts du camp de Salaspils à 2 000-3 000.
(Voy.Wikipedia,entrée allemande pour "Salaspils" ).
Si la plus élevée de ces estimations est exacte,les Soviétiques ont exagéré le nombre
de victimes par plus de 30,comme ils firent à Auschwitz (4 millions )
( Voy.URSS-008).
contre le nombre réel qui est d'environ 135 000
( Voy.Carlo Mattogno "Franciszek Piper und die Zahl der Opfer von Auschwitz",
Vierteljahreshefte für die freie Geschichtsforschung 1/2003
).

- Majdanek (1,5 million
( Voy.TMI,volume VII,p.590).


12) Voy.Jürgen Graf et Carlo Mattogno, Concentration Camp Majdanek.
A historical and technical study,Thèses & Dissertation Press
,Chicago 2003,chapitre 4,
contre le véritable nombre compris entre 42 200 et 50 000 (12)
et Sachsenhausen 840 000 (13) alors que le nombre authentique est légèrement supérieur
à 20 000 (14).

En d'autres termes,les enquêtes officielles soviétiques ont seulement prouvé que beaucoup
de personnes (juifs et non-juifs) trouvèrent effectivement la mort en captivité allemande,
et que les Allemands avaient vraiment exécuté des personnes,fait qu'aucun révisionniste
sérieux n'a jamais contesté.
Ils n'ont jamais produit une once de preuve pour les massacres à grande échelle revendiqués
par les propagandistes soviétiques,les historiens juifs et allemands de l'Holocauste
et les spécialistes danois du sanscrit.
Selon la thèse officielle de l'Holocauste,en juin 1942,Heinrich Himmler ordonna au SS-Sturmbannführer
Paul Blobel de supprimer les traces des massacres perpétrés à l'Est.
En tant que docile serviteur de son maître,Blobel forma un commando spécial avec pour dénomination
codée 1005.
Ce commando eut à déterrer les charniers et à enlever les corps,Blobel et ses hommes traversèrent
tous les territoires occupés pour réaliser leur effrayante tâche.

L'Encyclopédie de l'Holocauste publie une carte mentionnant les endroits les plus importants
où ces activités sont supposées avoir eu lieu.
C'est une zone immense s'étendant du Nord au Sud sur environ 1 500 kilomètres,
et d'Ouest en Est sur 1 300 kilomètres approximativement (15).
Sur ce gigantesque territoire,Blobel et son équipe ont prétendument ouvert des centaines
de fosses communes et retiré les corps des victimes sans laisser la moindre trace documentaire
ni matérielle !
On doit vraiment être un historien de l'Holocauste ou un spécialiste du sanscrit pour croire
à de telles bêtises.
Un exemple suffira à montrer l'écrasante absurdité de ce conte de fée.
Fin 1941,les Allemands ont prétendument tué et enterré 27 800 juifs dans la banlieue de Riga.
Blobel et son commando ne purent concrètement pas avoir supprimé les traces de ces fosses
communes,parce qu'en raison de la configuration altérée du territoire,de telles fosses,
pleines ou vides,sont facilement discernables grâce aux photographies aériennes.
(Cette méthode a été appliquée avec succès en Bosnie et dans d'autres lieux).
Les hommes de Blobel auraient-ils pu au minimum retirer les corps ?
Théoriquement oui,mais cela eut été une tâche bien difficile.En effet:

- ils auraient dû enlever des millions d'os et de fragments d'os;

- ils auraient dû retirer (27 800 x30== 834 000 dents (nous considérons que chacune
des hypothétiques victimes avaient deux dents en moins);

- ils auraient dû ôter (27 800 x 2,5 =) 69 500 kilogrammes de cendres de corps
(nous considérons que les victimes avaient un poids moyen de 50 kg;
les cendres laissées après crémation correspondent à 5% du poids du corps),
plus une quantité bien plus importante de cendre de bois.
Bien sûr,les 27 800 juifs prétendument assassinés près de Riga représentaient seulement 1,3 %,
ou moins,du prétendu total d'au minimum deux millions de victimes juves !
Même si les gaillards de Blobel avaient été des surhommes,jamais ils n'auraient pu avoir
accompli une telle tâche.
De façon évidente,les splendides spécialistes allemands que Lindtner a étudiés avec tant de zèle
et qui,selon son honorable opinion,incarnent "l'érudition traditionnelle allemande à son plus haut niveau"
n'ont jamais accordé une seule de leurs pensées à des faits si peu importants.
Tout comme M.Lindtner,ce sont des "historiens de papier" (terme pertinent inventé
par Robert Faurisson) qui vivent loin des réalités physiques depuis leur monde de documents et de livres.
Il suffit de lire l'ouvrage de Jens Hoffmann à propos de l'"Aktion 1005"(16)
pour réaliser que le conte est exclusivement fondé sur des "témoins occulaires"
et de telles "confessions" formaient le socle de base de l'Accusation.







Dernière édition par Admin le Ven 15 Mar - 0:49, édité 8 fois

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Ven 15 Mar - 0:36






















13) Voy.TMI,volume VII,pp.416,417,664.


14) Voy.Carlo Mattogno,Sachsenhausen.Särkemeldungen und "Vernichtungsaktionen",
Viertejahreshefte für freie Geschichtsforschung
2/2003.



15) Voy.Israél Gutman (ed.) Encyclopedia of the Holocaust,Macmillan,New York 1990,
vol.1,entrée "Aktion 1005".


16) Voy. Jens Hoffmann," Das kann man nicht erzählen",
Wie die Nazis die Spuren ihrer Massenmorde im Osten beseitigten,Konkret Verlag, Hamburg 2008.



_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Ven 15 Mar - 0:52

Le Rapport Jäger.



Malheureusement,il est hautement probable qu'un certain nombre de femmes det d'enfants juifs
aient effectivement été tués,et je ne peux évidemment pas exclure qu'il pourrait exister
de la documentation authentique à ce sujet.
D'un côté,la déclaration attribuée à Jäger ("il n'y a plus de juifs en Lituanie,
sauf les travailleurs juifs et leurs familles.
") est manifestement fausse.

A la fin mai 1942,beaucoup de personnes âgées vivaient dans le ghetto de Vilnius (Lituanie).
La plus âgée,une femme prénommée Chana Stamleriene ,était née en 1852.
Il y avait aussi 3 693 enfants âgés de moins de 16 ans (3).
L'ange de la mort ne volait pas au-dessus de ces enfants juifs.
L'"Anthologie de la littérature de l'Holocauste" nous apprend que
plus de 20 écoles furent fondées lors de la première année d'existence du ghetto.
En octobre 1942,entre 1 500 et 1 800 enfants étudiaient dans ces écoles,
et en avril 1943,la scolarité devint obligatoire.
.

Durant l'été et l'automne 1944,beaucoup de juifs de différentes nationalités (ainsi que des juifs hongrois
ayant été auparavant déportés en Lituanie et à Latvia dans le but de travailler pour l'armée allemande)
furent transférés de Riga et de Kaunas au camp de concentration du Stutthof,à l'Est de Dantzig.
Le 26 juillet 1944,1 983 juifs,la plupart d'entre eux des Lutuaniens,arrivèrent au Stutthof.
850 d'entre eux,avaient moins de 15 ans,ce qui signifie que les plus âgés avaient 12 ans
lorsque les Allemands conquirent la Lituanie pendant l'été 1941
(5).
Il va s'en dire que toutes ces personnes âgées et tous ces enfants auraient dû être immédiatement tués,
puisqu'il existait une politique allemande d'extermination systématique.
En plus de l'absence de preuves matérielles concernant le prétendu massacre de masse,
ce fait réfute définitivement le Rapport Jäger et émet des doutes à propos de son authenticité
(à moins que Jäger n'ait délibérément menti,ce qui n'est pas impossible,mais est tout de même
peu probable).



3)Le journal de Josef Goebbels du 27 mars 1942.







Comme on pouvait s'y attendre,Lindtner essaye de prouver la réalité de l'Holocauste
en citant le célèbre passage du journal du ministre de la propagnde nationale-socialiste
Josef Goebbels.
Le 27 mars 1942,Josef Goebbels déclarait dans son journal que "la méthode barbare",
qu'il ne prèfère pas décrire,était utilisée contre les juifs,que 60 % d'entre eux seraient liquidés,
et que les 40 % restants seraient utilisés pour le travail.


Réponse :



Aucun révisionniste n'a jamais pu fournir d'explication satisfaisante concernant ce passage.
Mais comparons ce passage avec ce que Goebbels avait écrit dans le même seulement
vingt jours plus tôt,le 7 mars 1942 (6).

" Il y a environ 11 millions de juifs en Europe (Un chiffre fortement gonflé !).
Plus tard,il sera nécessaire de les concentrer à l'Est.
Après la guerre,une île comme Madagascar pourrait leur être assignée."


La déportation des juifs d'Europe à Madagascar n'était pas une invention personnelle venant de Goebbels.
Le soi-disant "Plan Madagascar" fut pris très au sérieux par l'équipe dirigeante
allemande,mais fut finalement abandonnée,car irréalisable (7).
L'argument selon lequel les nationaux-socialistes abandonnèrent le plan Madagascar
entre le 7 et le 24 mars 1942,et qu'ils prirent la décision d'exterminer les juifs à la place,
ce qui expliquerait la contradiction évidente entre les deux messages rédigés par Goebbels
les 7 et 27 mars 1942 dans son journal,serait absolument indéfendable du point de vue
de l'histoire de l'Holocauste,que Lindtner approuve de tout coeur.
Selon les historiens de l'Holocauste,le premier "camp d'extermination",Chelmno,
entra en fonction aussitôt que possible en décembre 1941.
Puisqu'il est impensable qu'un commandant local aurait été autorisé à installer un camp d'extermination
sans ordre des hautes autorités,une politique d'extermination aurait normalement déjà dû exister fin 1941
,
si les déclarations sur Chelmno sont exactes (ce dont les révisionnistes doutent,bien évidemment) (8).
Etant l'un des membres éminents du Troisième Reich,Josef Goebbels aurait certainement dû être informé
d'une telle politique.
Ainsi,comment Lindtner explique-t-il le fait que le 7 mars 1942,le ministre de la propagande parle
de concentration des juifs à l'Est et préconise de les envoyer à Madagascar,ou dans une autre île,
après la guerre ?


Résumons-nous: alors que les révisionnistes sont incapables d'expliquer le message rédigé par Goebbels
le 27 mars 1942,les historiens de l'Holocauste sont bien embarrassés pour expliquer celui du 7 mars !


_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Sam 16 Mar - 10:22


Le "Rapport Jäger"




(Karl Jäger)



Réponse :

Il n'a jamais été dit qu'il n'existe "aucune preuve documentaire allemande
concernant le meurtre des femmes et des enfants juifs".

Malheureusement,il est hautement probable qu'un certain nombre de femmes et d'enfants juifs
aient effectivement été tués,et je ne peux évidemment pas exclure qu'il pourrait exister
de la documentation authentique à ce sujet.
D'un côté,la déclaration attribuée à Jäger ("il n'y a plus de juifs en Lituanie,
sauf les travailleurs juifs et leurs familles.
") est manifestement fausse.

A la fin mai 1942,beaucoup de personnes âgées vivaient dans le ghetto de Vilnius (Lituanie).
La plus âgée,une femme prénommée Chana Stamleriene ,était née en 1852.
Il y avait aussi 3 693 enfants âgés de moins de 16 ans .
( Voy.Vilnius Ghetto.List of prisoners, Volume 1,Lietuvos valstybinis muziejus ,Vilnius,1996 ).


L'ange de la mort ne volait pas au-dessus de ces enfants juifs.
L'"Anthologie de la littérature de l'Holocauste" nous apprend que
plus de 20 écoles furent fondées lors de la première année d'existence du ghetto.
En octobre 1942,entre 1 500 et 1 800 enfants étudiaient dans ces écoles,
et en avril 1943,la scolarité devint obligatoire.
.
( Voy. J.Glatstein,I.Knox,S.Marghoses (ed.), Antholog of Holocaust Literature,
Atheneum
,New York 1968,p.90f
)

Durant l'été et l'automne 1944,beaucoup de juifs de différentes nationalités (ainsi que des juifs hongrois
ayant été auparavant déportés en Lituanie et à Latvia dans le but de travailler pour l'armée allemande)
furent transférés de Riga et de Kaunas au camp de concentration du Stutthof,à l'Est de Dantzig.
Le 26 juillet 1944,1 983 juifs,la plupart d'entre eux des Lutuaniens,arrivèrent au Stutthof.
850 d'entre eux,avaient moins de 15 ans,ce qui signifie que les plus âgés avaient 12 ans
lorsque les Allemands conquirent la Lituanie pendant l'été 1941
.
(Voy.Archiwum Muzeum Sttuthof,I-IIC-3).

Il va s'en dire que toutes ces personnes âgées et tous ces enfants auraient dû être immédiatement tués,
puisqu'il existait une politique allemande d'extermination systématique.
En plus de l'absence de preuves matérielles concernant le prétendu massacre de masse,
ce fait réfute définitivement le "Rapport Jäger" et émet des doutes à propos
de son authenticité

(à moins que Jäger n'ait délibérément menti,ce qui n'est pas impossible,mais est tout de même
peu probable).

Une fois encore la référence des forumeurs des fora ou blogs dits "historiques" qui nous donne
cette souce contaminée est mise à mal,comme disait Jean-Claude Pressac :
"à mettre dans les poubelles de l'Histoire" !
Le dernier mensonge de pdhn (Ami de Lebel...)ci-dessous:

http://liberation-44.forumactif.org/t1083-le-site-antirevisionniste-phdn-ridiculise



Dernière édition par Admin le Sam 16 Mar - 14:00, édité 1 fois

_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Admin le Sam 16 Mar - 11:38


La "cave à gazages"


Réponse :

Je suis entièrement d'accord avec l'argument selon lequel les explications du mot
"Vergasungskeller" invoquées par certaines recherches révisionnistes,
ainsi que par le pseudo-révisionniste David Irving,étaient indéfendables.
En revanche,la thèse de Carlo Mattogno selon laquelle les SS planifiaient l'utilisation
de ces morgues pour la désinfection,mais qu'ils abandonnèrent ce projet plus tard
.
(Voy.Carlo Mattogno,le camere a gas di Auschwitz,Genua 2010,p.47f).
me semble possible.
Une chose est certaine:elles n'ont pas pu être utilisées comme chambres à gaz homicides.

Deux documents allemands,datant de la guerre,cités par C.Mattagno dans l'un de ses articles
( Voy.Carlo Mattogno "Die Leichenkeller der Krematorien von Birkenau im Licht
der Dokumente
",in Vierteljahreshefte für freie Geschichsforschung,Nr.3,4/2003
).
suffisent amplement pour démolir le mythe du "camp d'extermination"
d'Auschwitz-Birkenau.

- Le 20 juillet 1943,le SS-médecin Eduard Wirths demanda au Bureau Central
des Constructions d'Auschwitz de construire des morgues provisoires dans plusieurs secteurs
du camp de Birkenau.
A cette époque,les corps des prisonniers qui étaient décédés au camp étaient entreposés
dans des abris en bois avant d'êre transférés au crématoire.
Le camp de Birkenau était infectés de rats;ces rongeurs étaient attirés par les corps
et s'en régalaient.
Dans sa lettre,le docteur Wirths mettait en exergue que les rats transportaient des puces,
que ces dernières pouvaient répandre la peste et que l'éruption ce cette effroyable maladie
aurait des conséquences désastreuses pour l'équipe et les prisonniers.


- Le 4 août 1943, Karl Bischoff,chef du Bureau Central des Constructions,répondit
qu'aucune morgue provisoire n'était nécessaire,car les corps des prisonniers décédés
seraient dorénavant emmenés au crématoire deux fois par jour.
(Voy.Rossiskij gosudarstvenny voyenny arkhiv,Moscow,502-1-170,p.262-63 ).

Ceci prouve que les morgues du crématoire étaient utilisées comme telles à n'importe
quel moment et qu'elles n'étaient pas utilisées comme chambres à gaz homicides.



- En mai 1944, le problème surgit à nouveau.

- Le 22 mai, le nouveau chef du Bureau Central des Constructions d'Auschwitz,
le SS-Obersturmführer Werner Jotham,écrivit une lettre dans laquelle il souligna
que les corps des prisonniers morts au camp seraient retirés chaque matin,
afin qu'on n'ait nul besoin de construire des morgues provisoires.
(Voy.Rossiskij gosudarstvenny voyenny arkhiv,Moscow,502-1-170,p.260).

La date de cette lettre est extrêmement importante.

Selon le calendrier de Danuta Czech (14),62 000 juifs hongrois furent déportés à Auschwitz-Birkenau
entre le 17 et le 22 mai 1944; 41 000 d'entre eux furent "gazés sans avoir été enregistrés",
ce qui signifie que les morgues du crématoire ont dû être utilisées comme chambres à gaz jour et nuit
durant toute cette période.
Comment des corps de prisonniers,mort de causes "naturelles" (maladies,épuisement,etc.)
pendant la même période auraient pu être entreposés dans ces mêmes morgues ?
Lindtner peut-il prétendre ignorer cet argument ? Non,il ne peut pas.

Le 24 janvier 1998,le prestigieux journal danois Berlingske Tidende publia un article de Lindtner *
("Holocaust i Nyt Lys",L'Holocauste sous un nouveau jour),que je traduisis plus tard en allemand
pour la revue de Germar Rudolf intitulée Vierteljahreshefte für freie Geschichtsforschung .
(Voy. Danuta Czech,Kalendarium der Ereignisse im Konzentrationslager
Auschwitz-Birkenau 1939-1945, Rowalt Verlag,Reinbeck bei Hamburg 1989
).

Dans cet article,Lindtner déclara en janvier 1998:

" Il est difficile d'imaginer que les morgues des quatre crématoires à Birkenau n'aient pu
être utilisées comme chambres à gaz.La présence des corps l'aurait empêché."


Ainsi,dès 1998,Lindtner savait que la "Vergasungskeller" (peu importe ce que c'était)
n'aurait pas pu être une chambre à gaz dans l'une des morgues de Birkenau !
C'est très probablement le professeur Robert Faurisson qui a porté cet argument à son attention,
argument dont M.Faurisson a souvent souligné l'importance capitale.
Le fait que Lindtner réchauffe cette histoire de "Vergasungskeller" afin de défendre le mensonge
de la moribonde chambre à gaz le démasque en tant qu'individu manifestement malhonnête.






* Voy.

http://liberation-44.forumactif.org/t1436-apres-la-debacle-de-40voila-la-debacle-des-historiens-de-l-holocauste


Source :

http://liberation-44.forumactif.org/t1436-apres-la-debacle-de-40voila-la-debacle-des-historiens-de-l-holocauste









_________________
L'autre Histoire.  
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"
 



http://sansconcessiontv.org/
https://www.youtube.com/channel/UCtjSBBjPhyKMp2FzNnXJ_Nw/videos
http://robertfaurisson.blogspot.it/2014/12/une-grande-dame-allemande-ouvre-la.html
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 4832
Age : 66
Localisation : Baie du Mont-Saint-Michel
Date d'inscription : 06/03/2008

http://europe-en-guerre.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réponse sur FEG "Aktion1005"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum